Que pouvez-vous déduire de vos taxes personnelles au Canada?

 In Argent

Disclaimer: Toute information est à vérifier avec un comptable ou un spécialite fiscal de votre région.

 

Quels sujets aimeriez-vous voir ici?
4 guides en BONUS
Envoyez nous un email et recevez les 4 guides pratiques pour une immigration réussie au Canada: installation, argent et immobilier.

En tant que résidents du Canada, nous sommes tenus de payer les impôts sur les revenus fédéraux et provinciaux.

Pour cette année, les taux d’imposition fédéraux varient de 15 à 33% selon vos ressources financières taxables. Mais, ne vous inquiétez pas, il existe des retenues et des crédits prévus pour alléger vos impôts à payer.

Survol des dépenses que vous pouvez enlever pour réduire vos taxes personnelles.

 

1- Charges familiales

Les dépenses pour vos enfants et ceux de votre conjoint(e) vous feront bénéficier d’une réduction d’impôt, à condition qu’ils vivent avec vous et qu’ils sont à votre charge durant l’année.

Globalement, ces charges concernent:

  • les dépenses journalières,
  • les frais de garderie,
  • les coûts des camps de vacances ou écoles de hockey.
  • Vous trouverez une liste complète des dépenses admissibles pour cette déduction sur le site web du gouvernement du Canada.

Cette demande vous est permise si vous travaillez tous les deux ou l’un de vous poursuit encore des études à plein temps. Pour un couple salarié, c’est celui qui gagne le moins qui doit réclamer la déduction.

Pour celui à moitié étudiant, c’est la personne qui a des revenus le plus élevé qui le fera. Mais, si vous êtes célibataire, divorcé ou séparé, vous pouvez demander un crédit équivalent pour conjoint et n’aura pas à payer le même impôt que les paires.

Selon l’âge de l’enfant, la déduction autorisée varie entre 4 000 $ et 7 000 $ par an, 10 000 $ si l’enfant est handicapé.

 

2- Crédits pour l’éducation

Les frais de déménagement pour rejoindre un nouveau poste, votre lieu d’études ou une entreprise que vous avez créée à un nouvel endroit, donnent aussi droit à une réduction d’impôt.

De même, pour les aides financières à l’éducation de base, les dépenses pour les autres types de formation des adultes, les frais de scolarité et le montant pour la formation manuelle.

Concernant les frais d’études manuelles de vos enfants, s’il lui reste un montant inutilisé après avoir réduit ses impôts, vous pouvez utiliser le reliquat pour diminuer le vôtre en faisant un transfert de crédits d’impôts.

En cas de prêts pour financer vos formations, vous pouvez également demander la franchise des intérêts des cinq dernières années.

Toutefois pour 2017, les dépenses pour l’apprentissage manuel sont supprimées, vous ne pourrez plus les demander en réduction de vos impôts.

 

3- Frais médicaux pour personnes handicapées

Les frais non remboursés pour aider une personne invalide physiquement ou mentalement peuvent être déduits de vos taxes personnelles. Ces personnes handicapées peuvent être vous-même, votre époux (se), l’un de vos enfants ou petits-enfants à votre charge.

Le taux appliqué varie selon votre revenu et la région où vous résidez. Vous pouvez entre autres enlever les frais médicaux, les coûts de surveillance, les frais pour les climatiseurs, fourgonnettes ou rénovation de résidence pour faciliter leur accès, etc.

Ces dépenses n’étant pas exhaustives, pour connaitre la liste complète, il faut se référer au formulaire IT519R2 ou aux publications de l’ARC.

 

4- Contribution et revenus des retraites

Sachez que les rémunérations des programmes REER ou RPAC ne sont soumises à une taxe. Par contre, avec vos revenus de pension ou de rente, vous gagnerez 16% de crédit d’impôt fédéral et 6.05% pour la province de l’Ontario.

Pour pouvoir en bénéficier, vous devez avoir 65 ans au moins sauf si le plan de retraite est offert par votre employeur. Dans ce cas, vous jouissez de ces déductions sans distinction d’âge.

L’astuce c’est de régler vos cotisations REER avant le 1er mars ! Votre remboursement sera égal à votre taux marginal. Et si vous ne pouvez plus appliquer ces déductions sur vos impôts, votre époux (e) pourra l’utiliser via un transfert.

 

5- Autres déductions

L’ARC vous permet également de déduire les frais suivants de vos taxes personnelles :
– Les frais de transport en commun pour les étudiants : 15% de crédit d’impôt ;
– Les contributions à des œuvres caritatives : 15% pour le premier 200$ et 29% au-delà de 200$ ;
– Les revenus des dividendes ;
– Les frais liés au travail à domicile : frais d’internet, dépenses d’électricité, chauffage, impôts fonciers, entretien et assurances d’habitation sauf crédit hypothécaire ;
– Les factures de téléphone cellulaire.

Chaque domaine a sa manière de minimiser les taxes. Soyez plus ingénieux et gagnez bien plus !

Une conférence web sera organisée prochainement au sujet des taxes au Canada.

Disclaimer: Toute information est à vérifier avec un comptable ou un spécialite fiscal de votre région.

Avez-vous aimé cet article?
Recevoir les fiches pratiques en PDF
Recevez tous les derniers conseils et les 4 guides pratiques pour une immigration réussie au Canada: installation, argent et immobilier.
Partagez l'article à ceux qui seraient intéressés
Phala
Phala réside au Canada depuis 2008 et partage ses anecdotes depuis son PVT jusque son chemin d'entrepreneur immobilier. Fondateur du blog Réussir au Canada, il aime voir les expats vivre et réussir leur vie au Canada.
Recommended Posts

Leave a Comment

Contactez-moi

Si je peux vous aider dans votre installation au Canada, n'hésitez-pas à m'envoyer un message.

Not readable? Change text.

Start typing and press Enter to search