Combien devez-vous préparer pour votre premier achat immobilier?

 In Immobilier

Vous avez décidé d’acheter votre première propriété et vous souhaitez savoir combien vous devez préparer avant le closing ?

Pour simplifier votre premier achat immobilier au Canada, voici la distinction entre les frais de clôture et les frais récurrents.

Quels sujets aimeriez-vous voir ici?
4 guides en BONUS
Envoyez nous un email et recevez les 4 guides pratiques pour une immigration réussie au Canada: installation, argent et immobilier.

 

Frais de clôture

Les frais de clôture  sont les frais nécessaires pour clôturer la transaction, souvent le montant que vous avez besoin avant de signer au notaire.

  • L’Apport personnel ou le « downpayment »

C’est un % de votre valeur d’achat.

En tant qu’achat de résidence primaire, on parle de 5% minimum en règle générale. En Ontario, depuis 2016, le montant qui se situe entre 500K et 1M nécessitera 10%.

En tant qu’investissement, on vous demandera généralement 20%.

Consultez ici votre courtier hypothécaire pour vous en assurer, ainsi que la législation de votre province.

  • Les frais d’évaluation de propriété

Prévus pour déterminer la valeur d’un prêt hypothécaire, sa valeur peut être identique ou non à celle de votre maison. Coût approximatif : $150 à $200. Prenez note que ces frais sont souvent pris en charge pas votre banque prêteuse.

  • Les frais pour l’inspection de la maison

C’est une pratique courante mais pas obligatoire, l’inspection consiste à étudier tous les systèmes et structures de votre nouvel habitat. Présenté sous forme d’un rapport écrit, cet examen vaut entre $500 et $1000. C’est fortement recommendé si vous achetez dans le vieux.

  • Frais de bornage

Il s’agit d’un sondage qui indique les mesures et la limite de votre terrain, la position de votre maison, les servitudes et éventuel empiétement avec vos voisins.

Coût approximatif : $750  – $1000

  • Taxes de transfert de propriété

Appelé également taxe de transfert provincial, ce coût varie pour chaque région. Vous pouvez être dispensé d’une partie mais renseignez-vous d’abord sur les droits de cession.

Sachez également que cette taxe est perçue à chaque changement de propriétaire et son calcul se base sur le prix d’achat.

Pour information, certaines provinces au Canada prélèvent une taxe de transfert de terres provinciales et les villes une taxe de transfert de terrain municipal supplémentaire.

  • Les frais juridiques ou plutôt frais de « notaire »

Avant de faire votre offre d’achat, assurez-vous d’avoir inclus tous les frais liés à votre contrat, y compris les intérêts et non seulement les frais juridiques. Ce coût peut varier pour chaque province, allant de $1300 à $2500.

  • Les taxes diverses

Il peut s’agir des TPS ou TVH, applicables sur les nouvelles propriétés uniquement. Parfois, elles sont déjà comprises dans le prix de vente. Vous devez les demander avant de signer.

  • Les assurances

Il y a l’assurance titre qui n’est pas obligatoire mais couvre les problèmes potentiels liés à l’empiètement, les vices sur titre, les impayés sur hypothèque et tout ce qui concerne l’ancien propriétaire.

Coût probable : $250

  • Les frais liés aux hypothèques

Vous pouvez ajouter les primes d’assurance prêt hypothécaire, qui s’élève habituellement entre 0,5% et 2.75%. Sachez que vous devez payer une prime unique sur le montant du prêt hypothécaire si vous avez versé un acompte de moins de 20%.

S’il y a un décalage entre la date de clôture de l’achat et la première date de paiement de l’hypothèque, vous devez payer des intérêts (variant de $100 – $1000). Vous pouvez éviter cela en réglant juste après la finalisation du contrat.

Si le vendeur a payé des taxes foncières à l’avance, vous êtes tenu de les rembourser (entre $400 – $500)

L’assurance vie hypothécaire, quant à elle, est facultative. Avec un montant variable, allant jusqu’à $500 000, vous et votre famille auront l’esprit tranquille en y souscrivant. Elle garantit une sécurité financière en cas de décès prématuré.

 

Frais récurrents

  • Hypothèque

C’est le coût de votre crédit immobilier, le paiement comprends le remboursement de capital et les intérêts. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi y inclure les taxes annuelles dans ce paiement (facultatif).

  • Frais de condo/maintenance

Ceci s’applique seulement si c’est une copropriété ou plutôt un condo, une maison de ville « townhouse » et ne s’appliquera par sur une maison. Ces frais incluent tous les frais de gestion: concierge, personnel de gestion, fournisseurs (nettoyage, maintenance ascenseur, etc..).

On parle souvent de prix au pieds carrés genre $0.55 à Toronto. Si votre condo fait 1000 pieds carrés, vous paierez donc $550/mois.

  • Assurance

Je déteste autant les assurances mais il faut obligatoirement assurer votre bien, elle le vous sera demandé lors de la signature au notaire. Souvent avec un minimum de responsabilité civile si vous habitez un condo, si c’est une maison, vous choisissez celle que vous souhaitez.

  • Taxes municipales/scolaires

C’est un paiement annuel qui peut aussi devenir mensuel, c’est vous qui choisissez la fréquence du paiement.

Au Québec, on parle aussi de taxe scolaire en plus des taxes municipales.

Pour faciliter vos calculs, prenez 0.9-1% de la valeur d’estimation municipale.

  • Autres frais de maintenance (facultatif)

Si vous avez un contrat d’alarme ou d’entretien chaudière par exemple, ces frais seront souvent mensuels même si vous pouvez choisir de faire un paiement annuel, ils restent récurrents.

  • Frais de consommation

Ici bien entendu, cela dépend de votre utilisation personnelle: électricité, internet ou cable tv.

 

Je recherche en ce moment des personnes prêtes à témoigner leur premier achat immobilier au Canada, mettez vos coordonnées dans les commentaires.

Avez-vous aimé cet article?
Recevoir les fiches pratiques en PDF
Recevez tous les derniers conseils et les 4 guides pratiques pour une immigration réussie au Canada: installation, argent et immobilier.
Partagez l'article à ceux qui seraient intéressés
Phala
Phala réside au Canada depuis 2008 et partage ses anecdotes depuis son PVT jusque son chemin d'entrepreneur immobilier. Fondateur du blog Réussir au Canada, il aime voir les expats vivre et réussir leur vie au Canada.
Recommended Posts

Leave a Comment

Contactez-moi

Si je peux vous aider dans votre installation au Canada, n'hésitez-pas à m'envoyer un message.

Not readable? Change text.

Start typing and press Enter to search