Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/16/d733499923/htdocs/clickandbuilds/Reussir au Canada/wp-includes/post-template.php on line 284

Comment j’ai perdu 5,000$ dans une opération aux US.

J’ai publié hier un article à 140,000$ sur une propriété alors je publie aujourd’hui une anecdote où j’en ai  perdu 5,000$.

Beaucoup de blogueurs écrivent sur leur succès mais très peu sur leurs erreurs.

Voici donc mon histoire où j’ai réalisé une opération immobilière avec une perte de 5,000$ en 2013 aux USA.

 

Le scénario de départ

Achat d’un bien qui avait besoin d’amour, le rénover puis le mettre en location à Syracuse.

Propriété acquise en 2013 pour 32,000 USD.

L’entrepreneur et le gestionnaire avait déjà été trouvé.

Une fois la propriété acquise c’est le début du cauchemar.

Je synthétise pour ne pas aller en détails mais ce sont des histoires du genre « entrepreneur qui n’est pas capable de faire ceci ou cela, demander un autre contracteur qui n’est pas disponible et le gestionnaire qui n’est pas vraiment pas collaboratif », et j’en passe d’autres.

Bref, une prise de tête qui a duré plus de 6-10 mois, et rien qui n’avait avancé et l’entrepreneur qui nous lâche en fin de projet.

 

Le scénario de fin

Je décide donc de le mettre en vente, toujours via ce gestionnaire qui me trouve des agents. Plusieurs mois sur le marché et toujours pas d’offre.

La première offre arrive 3-4 mois plus tard à 25,000$, des jours de refléxion et on finit la vente à 28,000 USD.

 

En chiffres (arrondis)

Achat à 32,000 USD

Vente à 28,000 USD

Frais de change et intérêt d’emprunt 1,000 USD

Pas de gain en capital donc pas de taxes dessus.

Soit 5,000 USD de perte sur cette opération.

Bien entendu j’ai joué avec cette perte pour gagner du retour en taxes mais je ne le prends pas en compte dans cette comptabilité.

 

4 leçons que j’ai tiré

Je cite le grand Nelson Mandela « Je ne perds jamais, soit je gagne soit j’apprends »

  • Trouver un bon gestionnaire, c’est le pilier principal d’un investissement off-shore
  • Avoir confiance en vos partenaires (gestionnaires, entrepreneurs)
  • Avoir les reins solides (ici c’était plus un cauchemar mental que financier)
  • S’entourer de personne qui ont déjà fait cela, cela m’aurait surement évité cela. Peut etre qu’on aurai redressé la situation autrement

 

En savoir plus

Consultez la rubrique immobilier du blog ou ceux qui se lancent dans un 1er achat le programme d’achat immobilier au Canada

 

Et vous?

Avez-vous des exemples à partager? Qu’auriez-vous fait ?

Leave a Comment